ALE2012 : Premier retour à chaud

Are You Agile ? dim. 02 septembre 2012

ALE 2012 feedback

E viva ALE 2012 ! 

Emotionnellement fort, dérangeant parfois, enthousiasmant souvent, les 3 jours de ALE me ramènent à la maison vidé, imaginatif et plein d’idées et de savoir (enfin… m’en donne l’impression). Mon premier retour à chaud : mes "grandes impressions", je détaillerai les sessions/keynotes et les apprentissages que j’ai pu en tirer dans de prochains posts.

Jettons sur le papier quelques mots

Dérangeant : dans une magnifique église, avec une des keynotes très "chaplinesque"(the dictator), des gens qui chantent ensemble, qui veulent changer le monde, bref… tout d’une secte, ou pas loin par l’apparence. Attention ! Attention ! pas trop d’évangélisme. (Mais nous sommes tous des "freaks" me glissent certains…).

Complexe et contradictoire : 3 keynotes, chacune d’elles déclenchent des avis très marqués et très contradictoires. Jusqu’à la dernière minute. Une keynote de Jim McCarthy (papa des core protocols) très enflammée mais potentiellement dangereuse (Chaplin, The Dictator), une keynote de Siraj Sirajuddin très très haut dans les nuages de la conceptualisation, trop prétentieuse ? (et surtout un speaker qui arrive le matin, et repart après la keynote -je ne supporte pas cela-), et au final à l’inverse une keynote de Henrik Kniberg au ras du sol : pas de risque, pas de nouveauté, pas de prise de conscience du public auquel il s’adresse (c’est mon avis !). Malgré tout ces keynotes furent intéressantes : la preuve Duarte Vasco, Alexis Monvilleet moi même en parlons lors du pot de départ : personne ne donne le même tiercé, personne ne place sa favorite sans y voir des défauts, personne n’exclu la moins bien sans lui trouver des qualités.

Emotion : Je ne sais pas ce qui se passe, mais l’émotion passe, prend et nous vide de force. La puissance de l’évènement va crescendo. une sorte de maëlstrom qui happe.

music

Déception : Quelques présentations pas à la hauteur de l’évènement. Des sujets trop évidents traités de façon trop formelle (des slides présentés de façon négligée, c’est sans appel). Surtout le premier jour.

Absence : celle de Olaf Lewitz. L’esprit de ALE.

Enthousiasme : Des présentations marquantes : celles de Sergeï et Jurgen, celle de Marc particulièrement mais aussi un peu en deçà celles de Stephen, de Erin ou Ariadna. J’y reviendrai.

Force : De l’openspace -comme toujours-.

Energie et gentillesse : des organisateurs dans un lieu incroyable, une organisation réactive, repas et déjeuner très agréable (et comme cela compte !!). Bref une organisation et des organisateurs au top.

Barcelone : belle et riche (Gaudi, Picasso) mais je n’y vois pas la crise !

Doute : une volonté affichée de vouloir aller plus loin avec le concept ALE. L’idée est naturellement enthousiasmante, mais vouloir y aller à marche forcée -comme je le ressens- ne me parait pas adéquat. On ne change pas le monde en voulant le changer, on le change par inadvertance (à mon avis).

Anglais : le perfectionner pour continuer le dialogue, écrire en : doubler les articles de ce blog.

Français : J’y croise Alexis et sa famille, Jean-François, Franck,Oana, Emmanuel, un Julien (?), et naturellement notre code warrior/agile coach/scrummaster ce que vous voulez : Jérôme. (au passage Jason le coordinateur du studio de dev de ALE 2012, découvre que je suis le "patron" -celui qui paye à la fin du mois- et me glisse à propos de Jérôme : "bon sang qu’il est bon !").

coders

Code : bon sang, une salle dédiée pour des codeurs acharnés. Mais où va-t-on !

Sourire : de beaucoup de gens.

Rêve : beaucoup de rêveurs, suis-je un vieux con ?

Famille : j’ai pu venir avec ma femme et mes deux enfants. Ils ont participés a des ateliers dédiés, ont profités des repas et des petits déjeuners, ils sont sortis dans Barcelone avec d’autres (une quizaine d’enfants). Leur retour est très positif (même si j’ai perdu à leurs yeux les dernières parcelles de  crédibilité que j’avais encore).

Merci aux organisateurs !

Des articles sur ALE par les autres frenchies :

Alexis, sur le premier jour, sur le deuxième jour, sur le troisième jour.

Oana : http://oanasagile.blogspot.fr/2012/09/ale2012-change-by-example.html

Jérôme : "two weeks later" : http://blog.avoustin.com/ale-2012-two-weeks-later/

Publications & Supports

Quelques écrits un peu plus pérennes que les autres.

La horde agile

Qu’est ce qui fait de l’homme, l’homme ? Observons nos ancêtres qui parcouraient la Savane. Nous n’avions ni dents acérées, ni muscles proéminents, encore moins une rugueuse carapace. Et pourtant nous avons émergé et finalement dominé le monde. Pourquoi ? parce que nous avions cette culture de l’adaptation en milieu complexe. Avec Descartes et les Lumières nous avons un peu oublié cela. Nous avons une réponse cartésienne à chaque question. Et nous pensons que le monde marche ainsi. Mais ce n’est plus le cas : interdépendance, connectivité totale, immédiateté, simultanéité, globalisation, le monde est de nouveau imprédictible. Aujourd’hui que peut nous enseigner notre vieille horde ?

La horde agile, PDF
La horde agile, Epub (ebook)

Supports des séminaires & conférences

Chez Speakerdeck pour les slides ; et Vimeo pour les vidéos.

Le grenier à outils

C’est dans le grenier que je stock les éléments persitants ou récurrents comme par exemple : Peetic (un scénario qui permet d’outiller mes formations), le scrumshot pour évoquer scrum, ou "la scierie des pratiques", (un jeu pour discuter sur nos pratiques), des supports et slides de formations, etc.

La crypte

Je range dans la crypte des vieilles choses qui n’ont pas de liens avec le blog si ce n’est que c’est moi qui les ai réalisées. Elles ne sont pas non plus liées à l’agilité, quoique…

Missions & Formations

Je vous accompagne en mission 75% du temps, et en séminaires ou formations 25% du temps.
Les Formations les plus courantes se trouvent ici, mais vous pouvez demander du à façon en utilisant
le formulaire de contact.

Une mission typique sur 6 mois demande 15 jours en général (je suis contre l'accompagnement à plein temps qui freine la conduite du changement), mais vraiment... cela dépend du contexte.

Mon périmètre
Management organisationnel, conduite du changement, agilité.

A propos

Blog maintenu par Pablo Pernot @pablopernot de smartview.
Agent provocateur
de changements ? d'idées ? d'émotions ?
Paris & Montpellier & TGV.

Après une maitrise sur les Monty Python, un DEA sur le non-sens et l’absurde, l’entame d’un doctorat sur les comiques cinématographiques il parait normal que je me sois lancé dans le management et la conduite du changement, c’est -finalement- une suite logique.

Actuellement un coach expérimenté en management organisationnel, conduite du changement, et agilité.
Fondateur de SmartView.

Pour mieux me connaitre, jetez un dé à six faces, et piochez la citation :

  1. Aucun plan ne survit au premier contact avec l’ennemi —Von Moltke
  2. Je refuse de faire partie d’un club qui m’accepterait comme membre ! —Groucho Marx
  3. L’enthousiasme fait les compétences —auteur inconnu
  4. On a deux vies, la deuxième commence quand on découvre que l’on en a qu’une seule —Confucius
  5. Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait —Mark Twain.
  6. Trop de sages femmes, le bébé est mort —proverbe roumain

Archives

2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009