Lectures printemps/été 2012

Are You Agile ? dim. 14 octobre 2012

Lectures printemps été 2012

5 bouquins lus récemment (mais qui datent presque tous de 2009…) sur lesquels je souhaite revenir car ils me semblent digne d’intérêt. Lus, démarrés au printemps et j’en achève certains là (pas mal de romans à côté pour me vider la tête , je vous recommande le Déchronologue, de Beauverger, que m’avait recommandé à son tour Antoine V. Fable sur les pirates des caraïbes confrontés à des évènements étranges et futuristes).


Freedom Inc

Freedom Inc (Liberté et compagnie) (en/fr), 2009

Brian M. Carney and Isaac Getz

A rapprocher du suivant (Tribal Leadership), la description du nouveau management, ou management moderne. La force de ces nouvelles approches (auto-organisation, organisation organique -et pas industrielle-, motivation des personnes, etc.) autour d’histoires vécues et d’exemples assez intéressants. Pour en citer un ou deux :

  • Une organisation américaine (donc pas de "période d’essai") propose à ses fraîches recrues une très belle prime (disons 5000 euros) pour qu’elles … quittent la compagnie. Si elles estiment que la compagnie en vaut une autre, autant prendre la prime et aller à côté. Si ce n’est pas le cas et qu’elles sont attachées aux valeurs de la compagnie, elles sont prêtes à sacrifier la prime. Pour la compagnie cet engagement est très signifique. Le coût est faible face aux gains.
  • Une autre compagnie transforme ses entretiens d’embauches -face à face- en entretien d’équipe à la cantine. Le candidat doit être accepté par le groupe, l’idée étant que s’insérer dans le groupe est important, et que l’on ne trompe pas 10 personnes. Mais je ne sais plus, les deux livres ayant le même fond, si cet exemple ne vient pas de Tribal Leadership.

Pour nous français, ce livre est aussi une bonne surprise car il cite pas mal d’initiatives françaises ou de talentueux patrons français. (et vous pouvez le trouver en français : "liberté & compagnie")

Tribal Leadership

Tribal Leadership (en), 2009)

Dave Logan, John King, Halee Fischer-Wright

Comme évoqué ci-dessus Tribal Leadership parle du même sujet : management moderne, nouvelles pratiques et approches managériales (je dirais), que Freedom Inc. Sans encore peut-être assez de recul je dirais que Freedom Inc est plus riche, mais Tribal Leadership a la force de proposer un système, une matrice.

Donc l’idée se dégage mieux de Freedom Inc mais se fixe dans la matrice de Tribal Leadership.

En gros le livre propose un découpage entre 5 types de comportement/de tribus, d’organisations. Vous vous situez dans l’un des niveaux (il décrit surtout votre état d’esprit et votre relation aux autres, donc votre implication). Vous pouvez passer d’un niveaux à l’autre (monter c’est progresser, mais on peut aussi descendre), sans pouvoir sauter de niveau. C’est intéressant car ces archétypes sont assez parlants ("life sucks", "I’m great"…). Cela ne restreint pas à cela (il évoque les triades -dynamique de groupe, "3 c’est une foule"- au lieu de dyades -dynamique de binome-) mais c’est principalement l’idée.


Kanban pour l'IT

Kanban pour l’IT (fr), 2012

Laurent Morisseau

Autre domaine, le livre de Laurent sur Kanban, qui vient étoffer nos livres en français, et deviendra probablement comme le livre de Claude sur Scrum un standard. Efficace et complet il va s’avérer très utile. J’y retrouve les forces et les faiblesses de Kanban (à mes yeux).

De ma petite fenêtre je continue d’utiliser Kanban quand :

  • l’organisation n’est pas assez mature, ou trop en conflit, pour utiliser scrum.
  • l’organisation est très mature et veut s’extraire des contingences de deadline que possède scrum (itération).
  • de grosses contraintes matérielles : dispersion des groupes et des personnes.
  • dans quasiment tous les cas pour avoir une visibilité macro sur le portefeuille des projets, ou autre vision transverse nécessaire.

Je continue de ne pas comprendre pourquoi toutes ces sociétés qui veulent s’accapparer le label agile mais qui ne le sont pas ne se précipitent pas sur Kanban qui leur correspond bien mieux. Imaginez les centres de services kanban/extreme programming. Ca ça a de la gueule.

Je continue de ne pas être sensible à toutes les formules mathématiques employées par Kanban. C’est sûrement intéressant mais ce n’est pas à mes yeux de la gestion de produits ou de projets, ni du management, qui pour moi doit être humain (dans le sens empathie/non nécessairement prédictible/complexe, émotionnel, etc.). Kanban est un modèle, une modélisation de l’activité. Scrum une approche de dynamique de groupe. L’agile un état d’esprit. Et le débat repart.

Je suis toujours estomaqué par la puissance de Kanban, et du management visuel en règle générale.


brain rules

Brain rules (en), 2009

John Medina

Et justement comment marche-t-il ce management visuel. Pourquoi notre cerveau y est-il si sensible (en tous cas le mien, mais aussi le votre si j’en crois ce livre). Comment fonctionne-t-il, à quoi est-il sensible ce cerveau ? C’est le sujet de cet ouvrage très pédagogique et très vulgarisé. Très sympa à lire. Si vous voulez avoir un peu plus mal au crâne il faut lire "L’erreur de Descartes" (de Damasio) dont "Brain rules" tire une partie de ses sujets. Mais là c’est du scientifique dur et dur, du coup je ne le cite pas, mais j’en ai tiré une idée majeure (sans savoir comment m’en servir) : votre raisonnement ne peut se concevoir sans émotion. Si vous raisonner sans émotion vous raisonner nécessairement à court terme. Un bon raisonnement dans le cerveau humain véhicule nécessairement sa part d’émotion (ou provient de sa part d’émotion).

Cela remet un peu de sel dans la discussion évoquée plus haut entre les modélisation et les formules mathématiques de Kanban, et l’approche sociale de Scrum.


unfolding the napkin

Unfolding the napkin (en), 2009

Dan Roam

Enfin, le dernier mais pas le moindre, ce magnifique ouvrage de Dan Roam sur l’utilisation de dessins en lieu et place de texte, powerpoint et autre trucs froids. C’est juste magnifique. Depuis je dessine des bonhommes chez mes clients, et cela … marche. A lire, absolument.


ALE 2012, session openspace lectures

Cela me permet de rebondir sur une session à laquelle j’ai participé lors de l’openspace à ALE 2012. Nos listes de lectures et nos recommandations. Je vais me borner à vous afficher la liste. Et juste vous décrire l’intervention finale de ### qui, manifestement enthousiaste, nous a expliqué que tous ces f###!!! nous faisaient croire que l’écriture était réservée à une pseudo motherf**** élite et que c’était du b***s***. Qu’il suffisait de lire ce livre : Joseph Williams Style : ten lessons to clarity and grace et puis le tour était joué, on pouvait écrire comme n’importe qui. Les deux premiers chapitres suffisent à ses dires. Moi qui possède un style si particulier… j’ai envie de répondre : cela ne risque-t-il pas de faire écrire tout le monde pareil ? (ce que je constate malheureusement).

Nos retours, dans l’ordre du tableau blanc :

Joseph Williams Style : ten lessons to clarity and grace

Jospeh O’conner : NLP, achieving results

Dave Logan : Tribal Leadership

Linda Rising : Fearless change

Gori, Le Coz : L’empire des coachs

Medina : Brain rules

Sharon Bowman : Training from the back of the room

Dan Heath : Switch

Susan Caine : Quiet

Henry Collins : Tacit & explicit knowledge

David …K ? : Thinking for V and slow ?

ALE 2012 readings

Publications & Supports

Quelques écrits un peu plus pérennes que les autres.

La horde agile

Qu’est ce qui fait de l’homme, l’homme ? Observons nos ancêtres qui parcouraient la Savane. Nous n’avions ni dents acérées, ni muscles proéminents, encore moins une rugueuse carapace. Et pourtant nous avons émergé et finalement dominé le monde. Pourquoi ? parce que nous avions cette culture de l’adaptation en milieu complexe. Avec Descartes et les Lumières nous avons un peu oublié cela. Nous avons une réponse cartésienne à chaque question. Et nous pensons que le monde marche ainsi. Mais ce n’est plus le cas : interdépendance, connectivité totale, immédiateté, simultanéité, globalisation, le monde est de nouveau imprédictible. Aujourd’hui que peut nous enseigner notre vieille horde ?

La horde agile, PDF
La horde agile, Epub (ebook)

Supports des séminaires & conférences

Chez Speakerdeck pour les slides ; et Vimeo pour les vidéos.

Le grenier à outils

C’est dans le grenier que je stock les éléments persitants ou récurrents comme par exemple : Peetic (un scénario qui permet d’outiller mes formations), le scrumshot pour évoquer scrum, ou "la scierie des pratiques", (un jeu pour discuter sur nos pratiques), des supports et slides de formations, etc.

La crypte

Je range dans la crypte des vieilles choses qui n’ont pas de liens avec le blog si ce n’est que c’est moi qui les ai réalisées. Elles ne sont pas non plus liées à l’agilité, quoique…

Missions & Formations

Je vous accompagne en mission 75% du temps, et en séminaires ou formations 25% du temps.
Les Formations les plus courantes se trouvent ici, mais vous pouvez demander du à façon en utilisant
le formulaire de contact.

Une mission typique sur 6 mois demande 15 jours en général (je suis contre l'accompagnement à plein temps qui freine la conduite du changement), mais vraiment... cela dépend du contexte.

Mon périmètre
Management organisationnel, conduite du changement, agilité.

A propos

Blog maintenu par Pablo Pernot @pablopernot de smartview.
Agent provocateur
de changements ? d'idées ? d'émotions ?
Paris & Montpellier.

Pour mieux me connaitre, jetez un dé à six faces, et piochez la citation :

  1. Aucun plan ne survit au premier contact avec l’ennemi —Von Moltke
  2. Je refuse de faire partie d’un club qui m’accepterait comme membre ! —Groucho Marx
  3. L’enthousiasme fait les compétences —auteur inconnu
  4. On a deux vies, la deuxième commence quand on découvre que l’on en a qu’une seule —Confucius
  5. Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait —Mark Twain.
  6. Trop de sages femmes, le bébé est mort —proverbe roumain

Archives

2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009